Témoignages

Ton approche m'a apporté beaucoup dans le sens où j'avais rarement eu l'occasion de prendre le temps d'être là, proche d'un cheval, sans demande particulière, juste pour vivre l'instant présent.
Aller à leur rencontre, sans arrière pensée, et les découvrir l'un après l'autre sans description préalable, comme eux nous ont découvert, a été très intéressant. Il s'est passé tellement de chose en faisant tellement "rien".
Le sas de relaxation dans le carré zen, petit moment d'éveil sensoriel, a été bénéfique pour se présenter à eux dans le respect maximum de ce qu'ils sont, des êtres sensoriels munis d'antennes, à respecter et à observer dans leur vraie nature. Ils sont tous différents, avec leur personnalité, leurs forces et leurs fragilités. Tao la force tranquille, Ghandi le gamin taquin, Gaïa la douce réservée, Jalna la matriarche rassurante, Lili la curiosité tranquille et Grisette la pacifiste timide. Voilà comment je les ai ressentis, à ma façon, avec mes toutes petites antennes à moi, en pleine transformations...
En un mot, j'ai adoré les re-découvrir ces chevaux que j'aime tant.
A très bientôt pour approfondir ces échanges,
Vanessa

(stage équithérapie avril 2017)

 


"Avant de faire partie de l'Association "les Amis de Jalna", j'étais une maman très inquiète et désemparée face au "mal de vivre" de mon fils. Mon petit garçon souriant et blagueur à la maison était un tout autre enfant une fois la porte franchie. En effet doudou, comme je l appelle, était renfermé sur lui même avec cette timidité presque maladive qui l'empêchait de s'exprimer et d'exprimer ses émotions. Ça le frustrait tellement qu'il était comme tout le temps en colère. Avec l'école ce phénomène a empiré, ce côté plus que réservé (si un enfant s' adressait à lui aucun son ne parvenait à sortir de sa bouche) lui a attiré les foudres de ses camarades. Isolement, agressions physiques et verbales qui ont entraîné cauchemars et pleurs les veilles de classe. Il lui fallait un déclic pour qu'il sorte enfin de sa coquille, mais comment faire ?
Et puis, un peu par hasard, j'ai rencontré Pascale, j'avais un peu entendu parlé de l'équitherapie mais sans plus. J' ai découvert une femme passionnée et tellement convaincue des bienfaits de son travail que j'ai décidé de tenter l'expérience ... Je lui ai fait confiance, et aujourd'hui je m'en félicite. Je suis devenue moi aussi une convaincue de cette méthode et la recommanderai sans aucune hésitation.
J'ai vu mon fils évoluer, gagner en assurance séance après séance c'était juste magique. Après quelques mois Doudou est un petit garçon épanoui, qui a confiance en lui et surtout qui ose. Il a appris à reconnaître, gérer, maîtriser ses émotions... désormais fini les cauchemars, les pleurs, les refus de jouer car des enfants sont déjà dans le parc, les colères incompréhensibles, la solitude. L'école maintenant il adore, il a plein de copains et c'est devenu le clown du centre aéré (et pas que de la maison!). Bref il est bien et c'est le plus important pour une maman.
Le savoir faire, le travail de Pascale et l'aide de Grisette (sa ponette) ont été le fameux déclic que j'espérais tant.
Je remercie infiniment Pascale, son équipe et Grisette.
Si je peux me permettre un conseil si vous hésitez, n'hésitez plus et faites confiance à Pascale. On dit qu'une rencontre peut changer une vie, je viens de vous présenter la notre..."
 
C'est peut être un peu long mais c est tout ce que j avais sur le coeur...

maman de TIAGO mai 2017

 


"Le plus surprenant en équithérapie c’est d’arriver avec une idée et une problématique en tête et d’en ressortir mille fois fois plus léger qu’en arrivant, mais pour tout autre chose, souvent encore plus important. On ne peut rien cacher à un cheval, c’est ce qui est le plus déterminant. Si vous fuyez vos problèmes, il vous les montrera, encore et encore, mais de façon toujours douce et juste, et qui permet de les accepter et de s’accepter soi-même.

Dans cette association, tous les chevaux ont leur particularité, leur personnalité et la faculté à vous faire faire un bout de chemin, à faire ressortir les émotions cachées et à vous dépasser.

Je suis rentrée dans cette thérapie car je commençai à développer une peur panique des chevaux, sans raison apparente. Je suis venue ici après x thérapies classiques, pour d’autres problèmes, qui pour certaines m’ont aidées, mais au bout de plusieurs mois voire années. En quelques heures ici j’ai réappris à vivre le moment présent et j’ai compris ce que je fuyais. Plus que cela, j’ai commencé à accepter que tout dépendait uniquement de moi, et que j’étais capable de m’en sortir toute seule. Les chevaux ont une sensibilité et un sens de l’observation qui nous dépassent et sont les meilleurs compagnons de thérapie car ils ne jugent jamais.

Pour moi, aller à une séance est devenu quelque chose d’extrêmement agréable, j’y arrive détendue et j’en sors avec le sourire aux lèvres, ce qui ne m’était jamais arrivée chez un psy ou en présence de chevaux. Pascale est une personne sur qui on peut compter, qui est comme un roc permettant de se laisser aller, d’avancer, et ses conseils, remarques et analyses sont toujours extrêmement justes et pertinents. Elle connaît ses chevaux du bout des oreilles au bout de la queue et sait toujours avec qui il convient de travailler en fonction de l’humeur du jour.

J’ai d’ailleurs vécu une séance qui m’a redonné confiance en beaucoup de choses, grâce à la perspicacité de Pascale et à Grisette. Je suis arrivée légèrement émotive à ma séance et Pascale m’a directement orientée vers Grisette. Nous avons travaillé sur le podium, un exercice que Grisette effectuait en liberté et qu’un jour elle a refusé de faire. Il s’agissait de comprendre ce qui la rebutait et de lui redonner envie de le faire avec nous. Pour cela il a fallu que je travaille ma présence, le sourire, la voix, la positivité, le lien avec la ponette et surtout, rester avec elle dans l’instant présent. Et lorsqu’au terme de la séance, grâce aux conseils de Pascale et à mon attitude la plus positive possible (et quelques carottes ;) ), Grisette a finit par venir sur le podium avec nous, d’elle même, et ce alors même que nous avions arrêté l’exercice, j’ai ressenti quelque chose qui m’a donné le sourire pour le reste de la journée.

Cet exercice pour surmonter son appréhension m’a permit de voir que j’avais la possibilité, en étant positive et en vivant le moment présent,  enfin en étant juste moi-même, de redonner suffisamment confiance à Grisette pour qu’elle accepte de jouer le jeu. Cela m’a fait un bien fou, et c’était vraiment ce qu’il me fallait à ce moment là. Elle était tout simplement contente d’être là avec nous, et de faire cet exercice.

Chaque séance est différente, chaque cheval est différent, mais mon humeur est toujours au beau fixe en rentrant chez moi."

Camille, 23 ans - Avril 2016

 


"Mon fils Clément a sept ans. Il est diagnostiqué autiste Asperger et est suivi depuis plusieurs années par une équipe de spécialistes qui lui ont déjà fait beaucoup de bien. Cependant, sa psychomotricienne pensait que l'équitérapie complèterait bien sa prise en charge. Il vient donc depuis décembre faire des séances d'equithérapie avec Pascale et Lili, la ponette. Que de chemin parcouru en si peu de temps!!! Clément a pris confiance en lui, il s'est posé et ses angoisses ont bien diminué. Il va beaucoup plus facilement vers les autres, s'intéresse même à ce qu'ils pensent, et ressentent. Il arrive également à mieux exprimer ce qu'il ressent et surtout il a gagné en autonomie.
En effet, lui qui avait tendance à vouloir qu'on fasse tout à sa place me demande maintenant à couper sa viande tout seul, réchauffer son assiette, prend des initiatives... Et son problèmes d'énurésie semble également bien s'améliorer depuis sa prise en charge.
Il est toujours ravi de retrouver Pascale et Lili, et passe par dessus les craintes qu'il avait au départ pour donner à récompenser la ponette.
Bref, grâce aux séances aux Amis de Jalna, Clément grandit et s'affirme peu à peu."

mars 2015
La maman de Clément.

 


"J'ai beaucoup apprécié ces 2 heures chez vous, c'était une vraie découverte ! Je n'avais pas du tout en quoi le stage consisté donc je n'avais pas d'attente particulière mais c'était très intéressant et vraiment bluffant. Je ne pensais pas qu'un animal pouvait ressentir à ce point les émotions."

Jennifer 14 mars 2015.

 


"Ma fille Clélia, 12 ans, suit des séances d'équithérapie depuis un peu plus de 3 mois.

A son arrivée, elle était peu enclin à venir, disait qu'elle venait pour me rassurer.
Pascale a su l'apprivoiser et petit à petit un contact s'est créé et a permis à Clélia de s'ouvrir.
Avant ces séances, Clélia était triste, se posait beaucoup de questions sur la vie et la mort, tout cela l'angoissait.
j'ai vu ma fille prendre confiance en elle et s'ouvrir aux autres, rire et se détendre.
Merci à Pascale ainsi qu'à toute les personnes prenant soin d'elle.
Une mention Spéciale à Charlotte qui a beaucoup contribué à son évolution. N'oublions pas grisette, Gaïa et les autres qui apportent beaucoup de bonheur dans ce monde si dur à vivre pour certains."

Madame Sylvie Georgeon. Janvier 2015.

 


 "Je m 'appelle Damien, j'ai 16 ans, je fais de l'équithérapie depuis trois mois.

J'avais besoin de trouver un moyen pour aller vers les autres, pour ne plus avoir le réflexe de me replier sur moi-même, de "mettre des couches" pour me protéger des autres.
En plus de mes problème de communication, l'adolescence est pour moi une source de questionnements (quel sens donner à ma vie, en quoi suis je utile pour les autres?), je vis entre la peur de l'inconnu,  l'appréhension de quitter le confort de ma vie d'enfant sans avoir besoin de m'assumer, et l'envie de devenir un pré-adulte.
L'équithérapie c'est vivre des relations uniques avec les chevaux, mais c'est aussi être accompagné par des personnes passionnées qui croient en nous et qui du coup nous autorisent à dépasser nos peurs et nos blocages, on se sent porté, et c'est là que commence le changement, l'évolution car on prend conscience de ses capacités, on se découvre capable de faire, on prend confiance en soi. On n'est pas jugé, ni évalué, on n'est pas en compétition on peut avancer à son rythme, sans stress. On a de plus en plus envie de progresser, on se découvre, c'est une véritable recherche sur soi-même.
On se prouve qu'on peut sortir de soi pour accomplir quelque chose."

Damien, 16 ans

 


"Sarah a commencé l'équithérapie en septembre dernier. Ces séances améliorent son autonomie puisqu'elle a davantage envie de participer au quotidien. 

Elle aime les animaux et noue une relation particulière avec Grisette. Elle en parle ainsi que de Pascale.
Elle est autiste et la communication, comme chez tous les enfants autistes n'est pas son domaine préféré, mais j'ai remarqué une amélioration depuis qu'elle a commencé l'équithérapie. Pascale me dit qu elle communique de plus en plus lors des séances et en particulier lorsqu'elle est sur le poney.
Pour moi c'est révélateur que Sarah se sent bien car elle peut montrer une attitude très différente selon les endroits.
Sarah aime la nature et ça la détend de se retrouver ici. C'est aussi pour ça que j'ai voulu qu'elle fasse de l'équithérapie car c'est différent de ce que lui apporte des séances psycho éducatives de neuropsychologie et orthophonie. Pour moi c'est complémentaire pour que ma fille évolue et se sente bien."

Christelle, maman de Sarah 4 ans.

 


" Je m'appelle Virginie et je suis atteinte d'anorexie mentale restrictive depuis l'âge de 16 ans. J'ai connu l'association "les amis de Jalna" par hasard sur internet et le hasard a bien fait les choses. Dans le cas de ma pathologie, l'équithérapie m'apporte énormément sur la confiance en moi et le rapport aux autres. Ce qui est important pour entamer cette activité, c'est d'aimer les chevaux autant qu'ils peuvent nous le rendre. Moi j'ai une admiration certaine pour cet animal et quand je me rends à ma séance, je suis heureuse. Pascale et Judith sont géniales; elles connaissent leur travail et l'exercent avec efficacité. Quant aux chevaux, chacun a son caractère et ils vous apporteront tout l'amour que vous méritez. Le cheval est honnête dans ses actes et si vous n'êtes pas concentré, il vous le fera savoir.
En conclusion, l'équithérapie est peut-être et avant tout à mes yeux, un moyen de devenir moi-même grâce à un animal majestueux et fort ( petite dédicace pour TAO,mon cheval noir).
Venez nous rejoindre, vous ne serez pas déçu."

Virginie

 


 
“ Arnaud est atteint d’autisme, il est par moment très angoissé et a aussi beaucoup d’énergie, mais s’exprime peu. Il est depuis 20 ans dans le Foyer de Vie Ma Sousto à Puget sur Argens et il y vit avec d’autres résidents qui n’ont pas le même handicap et ont différentes activités au sein de l’établissement et à l’extérieur.
L’activité se passant à l’extérieur et préférée d’Arnaud (et qu’il réclame) est l’équithérapie et il est heureux de retrouver “Jalna” chaque semaine; Arnaud a très peur des chiens alors que tout se passe très bien avec Jalna. Une complicité s’est créée entre les deux. Arnaud a un contact physique avec Jalna: brossage, nettoyage des sabots,....
Arnaud est apaisé pendant sa séance.”
Merci à Pascale et à toute l’équipe pour ces heures de bien-être à Arnaud.

le Papa d'Arnaud

 


"A mon arrivée, je n'avais encore jamais eu de contact avec les chevaux. Je suis venue pour expérimenter le développement personnel avec le cheval pour régler un problème de stress. Au départ, j'arrivais à peine à m'approcher des chevaux. je n'avais pas confiance en eux. Avec l'aide de Pascale, en quelques jours, j'ai choisi une jument, Gaia, j'ai fait des exercices avec elle, je me suis occupé d'elle et petit à petit j'ai retrouvé confiance en eux. Ce que Pascale m'a fait réaliser c'est que mes peurs étaient irrationnelles et qu'il fallait regarder les situations sous un autre angle, plus ouvert. La jument m'a aussi beaucoup apporté et m'a montré que d'avoir confiance en elle diminuait mon stress. Un grand merci à l'association et à Gaia."

Marie

 


"Quelques souvenirs en voie d'oubli retrouvent vie en ce moment propice aux échanges avec ces chevaux si doux et une équipe passionnée.

Les personnes âgées désorientées que nous accompagnons à l'équithérapie vivent cet instant pleinement. Pour certaines le "prendre soin" est un acte de responsabilité et de valorisation lorsqu'en dehors il devient difficile de mener une action à son terme, pour d'autres une complicité nait avec une recherche de contact réciproque, d'autres se verront plus directives, cherchant à concilier les deux corps.

Un sourire, un regard, un mot doux, un apaisement, une valorisation. Merci à vous pour ce que vous apportez à nos patients.

Le centre d'Accueil de jour Alzheimer "La Méditerranée" du Centre hospitalier de la Dracénie.

 


Mon chemin des valises

Je suis arrivée aux amis de Jalna avec mes valises pleines de maux...
Ce fut un moment presque irréel pour moi, une oasis de ressourcement; tout mon être en souffrance, mon corps, mon esprit étaient anéantis de douleurs. Mon cœur éteint.

Ce lieu m'a remis le pied à l'étrier sur la joie et le plaisir de redécouvrir des sensations perdues, anesthésiées au niveau de tous mes sens. Il m'a permis d'être à nouveau dans le manège de la vie. La rencontre avec le cheval m'a été d'un grand réconfort, il m'a permis de me laisser porter par son regard, son extrême sensibilité et sa congruence exceptionnelle. J'avais l'impression d'avoir le miroir de mon âme. Il vous ressent et vous comprend sans vous juger, il m'a permis d'être à nouveau en lien avec l'autre, cela m'a apaisée. Une relation avec mon alter ego. Surprenante découverte !!
J'ai apprécié le lieu intemporel, son calme; il m a permis de me reposer, de me détendre, d'être à l'écoute de moi, et avec son équipe bienveillante de partager des émotions nouvelles. Pour moi c'est un tremplin vers un nouveau départ. Je pensais être perdue......... Petit à petit je retrouve un nouveau langage de mon corps avec le cheval qui m'accompagne, il m'apporte un regard différend de moi-même et sur le monde. Ce compagnon merveilleux m'apprend à reprendre confiance en moi. Et à m'affirmer.
Le chemin de la liberté s'ouvre dans mon présent ici et maintenant dans ces séances d' équithérapie avec Pascale. Et enfin je laisse mes valises posées aux amis de Jalna pour y mettre des mots plein de sens.
Merci à vous tous mes amis.

Syl....vie

 



"Nous avons fait plusieurs tentatives de remédiation "traditionnelle" pour notre enfant atteint de troubles envahissants du comportement. D'échecs en échecs, nous avons eu le plaisir de rencontrer l'association des Amis de Jalna et découvert l'équithérapie. Est-ce encore une solution miracle qui ne fonctionne pas pour notre fils ?
Au début réticents, surtout échaudés par la très relative évolution positive de notre fils jusqu'alors, force est de constater que la synergie créé entre l'équithérapeute, le cheval et notre enfant fonctionne. Pas de miracle, non, mais une réelle autonomisation, une véritable prise de conscience de notre enfant sur ses capacités encore inexplorées et inexploitées.
Notre fils a 14 ans. Cela fait maintenant presque 3 ans qu'il est accompagné par l'équipe de l'Association un samedi sur deux. D'un enfant complètement intraverti et en manque de repères sociaux, nous avons le regard maintenant porté sur un enfant aimant le contact humain, confiant en lui construisant de lui-même son propre projet professionnel. Vous voulez un exemple concret ? Notre fils a, seul, trouvé par le biais du téléphone son prochain stage en boulangerie ! Qui peut en dire autant de son enfant de 14 ans ?
Rien n'est acquis, mais n'hésitez pas à rencontrer l'Association des Amis de Jalna. Elle saura vous dire en toute honnêteté si elle peut vous accompagner."
 
Emmanuelle et Richard

 


"Bonjour,

Mon fils Lucas vient avec beaucoup de plaisir aux séances et aux stages d’équithérapie organisés par Les Amis de Jalna. Lucas a toujours aimé les chevaux mais pas de la façon la plus ordinaire qui soit, son réel plaisir n’est pas sa satisfaction de monter à cheval, ce qu’il aime avant tout c’est être en contact avec cet animal, le sentir, le toucher. Son attitude est d’ailleurs assez générique car il en est de même avec d’autres animaux qu’il porte dans son cœur. Avec l’humain, il aura tendance à agir un peu de la même façon même s’il a conscience que les rapports entre humains sont différents de ceux avec les animaux. L’équithérapie lui apporte cet échange dont il est friand. Sans en avoir pleinement conscience, au travers de cette activité il évolue au niveau de la psychomotricité, de l’écoute, de l’assurance dont il est nécessaire pour diriger son cheval."

le Papa de Lucas

 


"Que d'agréables surprises et de bons moments depuis que notre Nicolas fait de l' équithérapie!!!!...
Il a pu se libérer de ses angoisses et se dominer au point de monter régulièrement sa "Grisette", jument qu'il aime retrouver chaque vendredi. L'équipe a été formidable et a contribué à cette réussite."

Les parents de Nicolas

 


"Les séances d 'équithérapie sont pour ma fille une bouffée d 'oxygène. Elle se sent valorisée.  Travailler avec le cheval et vous lui donne une grande confiance, c'est un travail ludique mais très enrichissant.  amicalement, "

Rose Marie GADEA



"Notre fille Yasmina a toujours recherché le contact avec les chevaux; chez les Amis de Jalna, elle a trouvé un accueil adapté, un accompagnement vers une progression, un travail varié qui l'a mise en confiance. C'est un lieu où elle prend du plaisir.  Elle a gagné en autonomie et en estime d'elle-même, ce qui a participé à son mieux-être."

Mme Mkhinini

 


"Bonjour, je me présente, je m’appelle Yannick j’ai 25 ans et je souffre de crises de panique-agoraphobie. Pendant cinq ans j’ai souffert de crises d’angoisse très violentes et malgré psychiatre, magnétiseur, acupuncteur, huiles essentielles…  Ça devenait de plus en plus dur. En début d’année j’étais incapable de sortir de chez moi, j’étais prisonnier.
J’ai entendu parler de l’équithérapie sur internet et donc cherché un centre près de chez moi, Les Amis de Jalna.  Etant incapable de retourner chez un psy étant enfermé, je vis dans ce centre l’occasion de me rétablir en contact avec la nature, des gens simples et vrais. Dès la première séance la prise de conscience fût énorme, j’ai ouvert les yeux sur moi-même, après la deuxième je retrouvais un début de confiance en moi. Aujourd’hui après seulement 2 mois je retrouve des repères et surtout l’envie de croquer la vie, changement radical. Grâce à l’équipe des Amis de Jalna malgré encore quelques obstacles je recommence à vivre, je fais quelques courses, des balades, je me refais des amis et surtout ma femme et mon fils retrouvent un homme et un père présent.
Merci à toute l’équipe,
A bientôt pour de nouveaux sourires."

Yannick, 25 ans

 


"Olivia, qui a maintenant 10 ans 1/2 est née avec une agénésie tibiale bilatérale et d'une agénésie partielle au niveau des 2 bras. En bref handicapée des quatres membres. Elle a été amputée des membres inférieurs à l'âge de 9 mois, pour lui permettre de pouvoir un jour marcher avec un appareillage...

Le fait qu'Olivia puisse faire un sport était la dernière de nos priorité, et le seul sport qu'on lui proposait était la natation pendant les heures scolaires.

La grand-mère d'Olivia l'a emenée par curiosité à Montferrat il y a 3 ans ayant entendu parler d'un rapport entre cheval et handicap. Elles y ont ce jour là rencontré judith qui leur a parlé de l'association et les a invitées à venir découvrir par elles-mêmes leur travail.

Depuis ce jour ..... Olivia a découvert un autre monde, celui de la liberté, du partage, de la rigueur, de l'écoute, de l'amitié, et tous ces adjectifs ne correspondent pas seulement à Pascale et Judith, mais aussi aux bénévoles et aux animaux.

Olivia a toujours été avec nous ou alors confiée qu'à de rares personnes proches (famille), et là, la confiance et la sécurité mise en place fait que nous la laissons seule sans aucune apréhension.

Notre fille a developpé Aux Amis de Jalna la plus belle des amitiés que l'on puisse connaitre..... Lili, cette petite ponette lui apporte telllement de chose et l'a tellement fait grandir !!!! On a même l'impression qu'elle grandissent ensemble...

Elle a découvert d'autres handicaps, elle n'est plus seule.

Pascale, Judith et les bénévoles sont tous d'une grande écoute, et ne sont pas avards de conseils. D'ailleurs la Grand-mère d'Olivia est devenue bénévole touchée elle même par ces filles qui se battent pour leurs chevaux et pour leur adhérents.

Un projet de selle adaptée au handicap d'Olivia a été mis en place, des adaptations bricolées maison, tout, tout, tout est fait pour favoriser la sécurité et le bien être.

Il y aurait tellement à dire......

Nous avons quand même une mention spéciale pour Judith et Dominique, qui suivent en binôme Olivia. Vous connaissez notre pudeur, mais sur ce coup là on voulait vous dire une Grandddddd Merci, même si il reste pas mal de boulot à accomplir, ..... c'est grâce à vous et Lili si Olivia est devenue "grande".

Avec toute notre amitié et fidélité"

Olivia, David et Stéphanie